Vivre ensemble

Plus facile à dire qu’à mettre en pratique n’est-ce pas ?

De nombreux titres de publications reprennent cette expression qui, d’ailleurs, revient très souvent dans notre parler quotidien. Mais vivre ensemble ne va malheureusement pas de soi et nous devenons peut-être sans nous en apercevoir de plus en plus intolérants vis-à-vis de nos concitoyens.

C’est pourquoi aujourd’hui, je voudrais saluer l’initiative d’une petite commune rurale du Doubs (818 habitants en 2017), Guyans-Vennes, commune certes pas vendéenne, mais dont l’initiative me paraît être un exemple à suivre.

En 2015, lors de l’élaboration du plan local d’urbanisme (PLU), cette commune a décidé de rédiger une « Charte du Nouvel Arrivant, pour bien vivre en milieu rural ».

Dans un premier temps, l’objectif de celle-ci est d’informer tous les nouveaux dépositaires d’un permis de construire sur le lotissement des Ménonts en cours de réalisation et d’accepter les éventuelles nuisances provoquées par la présence du centre de tirs d’un armurier et de l’exploitation d’une carrière.

Le conseil municipal évoque cette charte et décide de l’étendre à l’ensemble des permis de construire déposés sur le territoire de la commune afin de tenir informés les nouveaux habitants de la présence d’éventuelles nuisances liées à la vie d’une commune rurale. Cette charte ne concerne pas uniquement les nouveaux arrivants, elle est diffusée dans tout le village afin de favoriser la cohabitation de la population entre les anciens et les nouveaux. À chacune et à chacun de s’engager moralement pour une vie des plus conviviale.

Cette charte se divise en quatre parties, dont voici l’essentiel :

  • Les activités agricoles :
    cette commune se situe en zone AOP (première AOP de France) où de nombreux éleveurs laitiers travaillent. Les pratiques équestres y sont très appréciées d’où l’implantation d’un élevage équin.
    Notons la présence de tracteurs ou de troupeaux de vaches qui traversent le village, nuisances olfactives etc.
  • Les entreprises :
    L’exploitation d’une carrière sur le territoire de la commune peut provoquer quelques désagréments lors des tirs de mines, ainsi que l’implantation d’un stand de tir.
  • Les bruits occasionnels :
    fêtes organisées par les associations, en particulier la fête du village qui se déroule l’avant-dernier week-end de juillet sur trois jours et qui amène de nombreux touristes, les deux salles communales souvent utilisées qui peuvent elles aussi provoquer quelques nuisances sonores.
  • Les autres aspects de la vie quotidienne :
    – Circulation : à la fois des voitures, engins agricoles et de travaux publics, vélos, piétons… sur les sentiers, chemins et routes obligent donc tous les utilisateurs à respecter le code de la route et les autres utilisateurs.
    – Église : les cloches qui sonnent les heures, la demi-heure et le quart d’heure rythmant la vie de notre village.
    – Animaux domestiques : chiens, chats, poules, coqs, ânes…
    – Travaux d’extérieurs : respect des horaires conformément à la réglementation en vigueur sur la commune, tonte des pelouses, tronçonnage. Respecter l’interdiction du brûlage des déchets ménagers, passible d’une amende, ainsi que le dépôt sauvage d’ordures ou de détritus de toutes sortes.

Adhérents, élus, je vous conseille de vous rendre sur le site officiel de cette commune, où vous pourrez prendre connaissance de l’intégralité de cette charte et même la télécharger et pourquoi pas la diffuser.

Robert AUJARD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.