«La terre est belle à pleurer!»

Vous connaissez sans doute ce conte amérindien: «Le vieillard dit à l’enfant: «Il y a deux loups en toi. Un loup blanc, bienveillant, et un loup noir cruel. Ils vont se mesurer l’un à l’autre. Sais-tu lequel va l’emporter? Celui que tu auras nourri!»

De même aujourd’hui, en ce monde qui est notre «maison commune»,on constate chaque jour ce combat entre l’égoïsme et le souci des autres, entre une humanité qui travaille au bien commun et une autre qui se l’accapare. De quel côté nous situons-nous ?

Heureusement, au cœur de cette crise, n’ont cessé de s’épanouir les fleurs du printemps! Cette pandémie, le confinement nous ont obligés à faire notre examen de conscience; en nous mettant en arrêt, et le couvre-feu y a contribué, nous avons commencé à envisager notre vie autrement, sur des valeurs plus vraies.

L’envol vers le ciel de Thomas Pesquet a contribué largement à élever notre cœur, car il a invité l’ensemble de notre nation et de l’humanité à regarder enfin vers le haut et à rêver d’Infini.

Lire la suite dans la lettre de l’association N°1 de 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.